Siloh - Société de Services en Informatique Libre - Support Informatique PME PMI
Goélans
Rechercher Rechercher
SSLL

FAQ

[ ajouter une question ]

Dernière modification :
vendredi 11 août 2006

Foire Aux Questions

Questions fréquemment posées

Qu’est-ce, au juste, qu’un logiciel libre ?

Selon Richard Stallman, père spirituel du mouvement, un logiciel est libre à partir du moment où il garantit à l’utilisateur :
- La liberté d’exécuter le programme, sans aucune restriction d’usage.
- La liberté d’étudier le fonctionnement du programme.
- La liberté de redistribuer des copies du programme.
- La liberté d’améliorer le programme et de publier les améliorations pour en faire profiter toute la communauté.

Pour plus d’information, voir l’article consacré à cette question par la Free Software Foundation.


Un logiciel libre est-il un logiciel sans licence ?

Non, mais contrairement aux licences propriétaires qui visent à restreindre vos libertés, les licences libres visent à garantir celles citées ci-dessus.
La plus célèbre d’entre-elles, utilisée par GNU/Linux, est la licence GPL. Il en existe cependant d’autres types (BSD, Creative Commons, ...).
En pratique, un logiciel libre pourra être installé sur autant de postes que nécessaire. Les coûts indirects de gestion de licences ainsi que les éventuels risques juridiques encourus en cas d’erreur disparaissent ainsi complètement.


Un logiciel libre est-il un logiciel gratuit ?

Le plus souvent, oui, mais pas nécessairement. En fait, la vente d’un logiciel libre est parfaitement autorisée, du moment que la licence est respectée.
A titre d’exemple, le système Mac OS X est basé sur le système FreeBSD (sous licence libre BSD).
Pour les logiciels sous GPL, le cas est un peu plus compliqué : la licence impose la diffusion sans restriction de toute modification. Ainsi, il est possible de proposer une distribution GNU/Linux à la vente, à condition de proposer également une version gratuite à côté...


Mes logiciels propriétaires pourront-ils cohabiter avec des logiciels libres ?

L’usage de logiciels libres ne remet nullement en cause le fonctionnement des logiciels propriétaires que vous souhaitez utiliser par ailleurs.
De nombreux logiciels libres sont disponibles sous Windows ou Mac et cohabiteront parfaitement avec vos applications commerciales.
Le choix d’un système d’exploitation libre comme GNU/Linux est susceptible quant à lui d’être plus lourd de conséquences : en effet, certains éditeurs de logiciels propriétaires tardent à y adapter leur offre, soit qu’ils ne considèrent pas ce marché comme suffisamment développé, soit qu’ils ne souhaitent pas le voir se développer.
Pour le moment certains logiciels propriétaires sont donc indisponibles sous GNU/Linux. En fonction de vos besoins précis, des solutions alternatives pourront cependant être envisagées (choix d’un logiciel de remplacement, ou utilisation d’une interface de type Wine).


Pourrais-je ouvrir des documents Word, Excel ou PowerPoint avec OpenOffice.org ?

Oui, OpenOffice.org permet d’ouvrir et de modifier des documents crées avec Excel, Word ou Powerpoint.


Mes documents OpenOffice.org (Writer, Calc ou Impress) pourront-ils être lus par la suite Microsoft Office ?

Oui, OpenOffice.org permet d’enregistrer vos documents aux formats Word, Excel ou PowerPoint afin de les communiquer aux utilisateurs de Microsoft Office.

Articles connexes

Pourquoi préférer le Logiciel Libre ?

Les avantages du modèle collaboratif

Siloh

Intégrateur de solutions informatiques libres pour l’entreprise

 
 
 
 
Siloh - 20 rue Pierre Demours - 75017 Paris - Mentions légales
© 2014 Siloh : sauf exceptions, ce site est placé sous licence Creative Commons BY-NC-SA